Index de l'article

 

LE SUIVI D'AVANCEMENT DE PROJET

 

Erreurs fréquentes

Le travail de suivi de l'avancement est relativement simple tant que le planning demeure la référence de la prévision du projet mais devient rapidement pénible dès que :

  • le chef de projet n'y participe pas systématiquement ;
  • certains responsables de tâches ou de lots de travaux s'y soustraient aussi ;
  • le chef de projet n'organise pas de réunion de suivi d'avancement et réalise tout seul le suivi d'avancement ;
  • le planificateur, comme tout autre contributeur du projet, est chargé par le chef de projet de consulter les contributeurs du projet et de mettre à jour puis diffuser le planning ;
  • le planning n'est plus le document de référence décrivant les tâches à réaliser pour l'achèvement du projet ;
  • le planning utilisé comme support de réunion n'est pas à jour pour mettre en évidence le résultat de la séance précédente ;
  • le planning affiché ne représente pas l'enchaînement et les renseignements de dates et marge des tâches sous une forme graphique lisible et compréhensible par tous les participants ;
  • le planning n'est pas consultable par tout contributeur entre deux séances de suivi d'avancement ;
  • le niveau de détail du planning est incompatible avec les besoins du chef de projet pour son pilotage opérationnel et son reporting ;
  • l'avancement des tâches débutées est enregistré avec d'autres données que la seule durée restante ;
  • l'espacement des séances de suivi d'avancement est irrégulier ou inadapté aux besoins du projet ;
  • un outil informatique est utilisé en séance pour montrer le planning ou enregistrer les éléments de modification ;
  • les constats de retards ne donnent pas lieu immédiatement à des décisions d'actions correctives prises avec les responsables concernés ;
  • les modifications apportées en réunion à la logique d'enchaînement (ajout ou suppression de tâches, changement des liens d'antécédence entre tâches) ne sont pas effectuées par une personne maîtrisant la technique d'analyse PERT ;
  • la gestion des données du planning est allouée à plus d'une seule personne à la fois ;
  • les principes de conduite de réunion d'avancement et d'enregistrement de l'avancement du projet tels que préconisés par le planificateur ne sont plus respectés.