Index de l'article

 

LE SUIVI D'AVANCEMENT DE PROJET

 

Finalités

Il s’agit de vérifier régulièrement que le déroulement des travaux est conforme aux prévisions et, éventuellement, de sanctionner tout retard par une décision immédiate d’action corrective. Il est évident que tout retard sur des tâches appartenant aux chemins critiques et immédiatement sous-critiques doit être résorbé.

Le planificateur n’intervient que rarement dans cette phase. En effet, le suivi du projet incombe au chef de projet qui doit s’approprier le planning, lequel devient pour lui un instrument essentiel à l’efficacité de son pilotage opérationnel.

Le chef de projet doit mettre en place un système d’information lui permettant d’avoir tous les renseignements nécessaires au contrôle permanent de son projet.

Ainsi, il est demandé à chaque responsable d’informer immédiatement le chef de projet :

  • du lancement d’une tâche,
  • de son achèvement,
  • de tout retard avéré ou prévisible sur son déroulement,
  • de toute modification du planning (logique ou durée des tâches) sur des tâches ultérieures (reste à faire).

Des réunions périodiques des responsables sont organisées par le chef de projet pour assurer la cohérence de l’ensemble et prendre les décisions intéressant plusieurs intervenants. Un compte rendunotifie aux divers responsables les retards constatés, leur origine et les actions à mener pour les résorber. Un suivi régulier et l’analyse du reste à faire sont les facteurs clés du respect des délais.

Rappelons l’intérêt qui s’attache à l’initiation du chef de projet à la méthode PERT pour mener efficacement ce type de réunion et prendre les décisions qui s’imposent.