ANALYSE ORGANIQUE DU PROJET

 

 

Un projet consiste toujours à réaliser un système plus ou moins complexe dont les éléments peuvent être de natures très diverses.

On appelle fonction l’activité exercée (ou service procuré à l’utilisateur) par un élément ou un ensemble d’éléments associés dans un sous-système, qu’on appelle organe. Une fonction peut être remplie par un ou plusieurs organes et un organe peut également remplir une ou plusieurs fonctions.

Dans un cahier des charges, il est assez habituel de définir les fonctions que les divers organes de l’objet final doivent assumer. Il est alors demandé au prestataire ou maitre d’oeuvre, l’homme de l’art, de concevoir et proposer des solutions puis de réaliser les organes remplissant au mieux les fonctions attendues.

Pour l’essentiel, l’analyse organique, préalable à la réalisation du planning, consiste à construire la matrice de correspondance entre fonctions demandées et organes proposés : le travail d’analyse doit être complété par une critique de la matrice dans le but d’éliminer les redondances de fonctions ou d’organes. Dès qu'on disposera de la liste des objets à produire pour répondre aux besoins fonctionnels, il sera possible de procéder à l'identification, pour chacun d'eux, des actions précises à mettre en oeuvre pour le produire.

A noter que l’objet final, pour être complet, doit généralement être accompagné d’un ensemble d’accessoires qui permettent d’en assurer la maintenance : c’est l’apport logistique qu’il convient de ne pas oublier.

En outre, les organes et leurs accessoires ne constituent qu’une partie de l’ensemble des objets à réaliser. S’y ajoutent, un certain nombre d’objets plus ou moins complexes qui se situent dans l’environnement du projet et qu’il faut réunir pour que le projet se déroule normalement et avec efficience : ce sont les outillages, les ateliers, les méthodes, le personnel, la formation, etc.

 

Diverses méthodes permettent de réaliser cette analyse. Par exemple, la création d’un organigramme technique est, assez souvent, une bonne approche de la solution. D’autres méthodes, plus ou moins complexes, sont proposées dans des domaines spécifiques à une certaine activité : l’informatique, le bâtiment, l’avionique, etc.

 

Une telle analyse organique représente un travail qui peut être très important suivant la complexité du système analysé. Pas question de la mener au titre de la planification du projet. Il appartient au chef de projet de se la procurer, si elle existe.

Sinon, le planificateur consacrera cette réunion à un inventaire avec les membres de l'équipe projet des items devant figurer dans le planning. On entend par item tout type d'objet (au sens large : produit, document, information, événement, procédé, compétence, etc.) à réaliser pour le compte du projet et dont les actions de réalisation relèvent du périmètre du planning. Les items sont très souvent des livrables, qu'ils soient internes (définis au référentiel de processus de l'entité) ou contractuels (définis au contrat du projet).

 

A partir de cette analyse organique, le planificateur doit être capable de présenter aux divers responsables la structure du planning (c'est à dire un découpage du réseau complet des tâches du projet en sous-réseaux et items à planifier) et de fixer avec précision les rendez-vous pour la suite de l’analyse.

 

L'analyse organique du projet est une opération qui dure au grand maximum une demi-journée. La présence du chef de projet et de tous les responsables est indispensable car le contenu du planning se structure à ce stade.
L’analyse du planning du projet peut commencer dès la fin de cette séance.

 

Commentaire : à ce stade du projet, les lots de travaux chers à la WBS (Work Breakdown Structure) sont déjà définis et les responsabilités correspondantes attribuées. Le planificateur adopte plutôt une " approche produit " afin de recenser les objets ou familles d'objets à réaliser, sachant que derrière l'inventaire des objets se cache l'inventaire des tâches qui constitue la base de l'exercice de planification. Cette opération d'analyse organique du projet a pour essentielle finalité de produire l'agenda des séances de planification (ou " planning du planning ! ").

 

Haut de la page